Quels modules utiliser ?

Prévisualisation

Parmi les 40 modules de Divi, vous ne les utiliserez pas tous. Et je vais même aller plus loin : vous utiliserez le plus souvent 4 à 5 modules différents. Pas beaucoup plus.

Nous verrons donc dans cette vidéo les modules principaux au travers de la démo officielle « Electrician ».

Le module Texte

C’est probablement le module que nous utiliserons le plus. Et comme son nom l’indique… il permet de manipuler principalement du texte.

On va donc pouvoir le saisir et le personnaliser grâce à deux éditeurs différents : un éditeur « inline » ou un éditeur dans les réglages du module, qui ressemble beaucoup à celui de WordPress.

D’ailleurs, tandis que d’autres constructeurs de pages proposent un module de Titre, Divi préfère ne proposer que le module Texte. Libre à nous ensuite de passer notre texte en titre de niveau 2, 3, 4, 5 ou 6.

Ce qui n’est pas bête comme approche. Autant proposer un module Texte bien travaillé que deux modules qui font un peu doublon.

Pour finir, il y a tellement d’options dans ce module que l’on peut vraiment présenter notre texte de différentes façon. Il n’y a qu’à regarder la démo ci-dessus, on pourrait croire que des modules différents ont été utilisés.

Le module Accroche (Résumé)

Le module Accroche nous permet de présenter de façon visuelle des arguments, des fonctionnalités, des informations importantes… à l’aide d’une icône ou d’une image, d’un titre et d’un petit texte.

Avec 2 présentations différentes (horizontale/verticale), ce module est très utile pour égayer nos pages. Il nous évite de faire des paragraphes interminables et nous invite à présenter certaines informations de façon plus concise.

Par défaut, les seules icônes proposées sont celles embarquées dans le Builder au travers de « l’Elegant Icon Font ». Mais il est très facile d’en ajouter d’autres grâce à des add-ons comme Divi Icon Expansion Pack (gratuit) ou Divi Icon King (payant).

Ainsi, notre imagination n’a plus de limite !

Le module Image

Les sites Internet modernes utilisent beaucoup d’images en arrière-plan. Et nous le ferons nous aussi avec Divi au niveau des sections. Mais il ne faut pas oublier l’intégration d’autres images dans nos publications et c’est là que le module Image entre en jeu.

Non seulement, on va pouvoir y mettre des photos, des illustrations,… tout ce qui vous passe par la tête. Mais en plus, on va pouvoir manipuler très facilement les dimensions de l’image, son alignement, lui ajouter une animation, une ombre, des bordures, des filtres…

Sans même utiliser Photoshop ou tout autre logiciel de création graphique, on peut déjà faire de belles choses juste avec le Divi Builder.

Attention toutefois à la vitesse de votre site : il faut avoir de bonnes notions de performance et quelques connaissances en manipulation de l’inspecteur pour définir la bonne taille des images. Si c’est bâclé, votre site pourrait être considérablement ralenti.

Ainsi, en utilisant les outils de redimensionnement et de recadrage de WordPress, on peut faire énormément de choses… toujours sans logiciel graphique.

Le module Bouton

Les boutons sont souvent sous-utilisés par les webmasters débutants. Pourtant, c’est la façon la plus visuelle de concevoir le maillage interne.

Ainsi, on peut baliser le parcours de nos utilisateurs et leur montrer avec de grandes formes colorées quelles sont les pages les plus appropriées pour la suite de leur visite.

En tout cas, on le fait bien mieux qu’avec de simples liens hypertextes ou des liens sur des images (à proscrire !).

***

Voici donc les 4 modules que l’on utilise le plus souvent (90% du temps je dirais) et parfois, il nous faut utiliser les autres pour des formats différents.

Retour à : Divi Kit > B - Première prise en main