Est-ce que Divi est fait pour vous ?

- Le guide 2018 pour tout savoir sur Divi -

Dans l’écosystème WordPress, il y a peu de thèmes aussi populaires que Divi. Ou de constructeur de pages dont on parle si souvent.

Mais on entend deux discours opposés : certains adorent et d’autres détestent.

Alors pourquoi autant de popularité ?

Qu’est-ce qui distingue Divi des autres thèmes et page-builders ?

Mais aussi, pourquoi autant de haine ?
Qu'est-ce qui pousse certains à clamer haut et fort que « Divi c’est de la m*** » ?

Au travers de ce guide gratuit, je tiens à vous présenter ce thème de façon exhaustive et honnête pour que vous puissiez déterminer si vous avez intérêt à l’utiliser.

Je suis Nicolas Richer et j’utilise Divi depuis sa sortie en 2013.

C’est maintenant le seul thème que j’utilise pour tous mes projets.

J’ai pu douter par moments mais j’en suis maintenant convaincu :

Une fois que l’on maîtrise Divi, on n’a plus besoin d’utiliser d’autres thèmes.

Au travers de mes formations, j’aide le plus grand nombre à faire des sites beaux, propres et efficaces grâce à Divi.

Photo de Nicolas Richer

Si vous connaissez WPMarmite, peut-être avez-vous déjà lu mes impressions au sujet de Divi.

En effet, j’y ai écrit un article intitulé « Divi deviendra-t-il votre thème de prédilection ? ».

J’y présente le thème et j’en viens même à le comparer aux meilleurs thèmes de ThemeForest.

C’est grâce cette série de tests que j’ai compris que Divi a de très bons atouts face à d’autres thèmes très connus tels que Avada, Enfold ou X.

Ça m’a conforté dans mon choix de ne plus utiliser que ce thème et dans ce guide, je tiens à vous expliquer pourquoi.

Voici le plan de ce guide :

  1. Qu’est-ce que Divi ?
  2. Pourquoi Divi est si connu ?
  3. Que vaut Divi ?
  4. La force de Divi : son écosystème
  5. Les défauts de Divi
  6. Divi est-il fait pour vous ?

1

Qu’est-ce que Divi ?

On entend tout et son contraire sur la nature de Divi.

Est-ce un thème ? Un constructeur de pages ?

C’est par là qu’il nous faut commencer.

Un thème ou un constructeur de pages ?

D’un point de vue strictement technique, Divi est un thème. C’est en tant que tel que l’on va l’ajouter à WordPress.

Mais en réalité, c’est un thème qui embarque un constructeur de pages.

Cela veut dire qu’il ne faut pas ajouter d’extension supplémentaire pour profiter du Divi Builder.

Donc en n’activant qu’un seul élément, le thème, on obtient Divi avec toutes ses fonctionnalités.

Thème Extra

Et Extra ?

Disons que Extra est le petit frère de Divi. C’est un thème qui embarque lui aussi le Divi Builder mais avec des partis-pris graphiques plus radicaux.

En effet, tandis que Divi a pour but de réaliser n’importe quel type de site (vitrine, ecommerce…), Extra a été conçu pour les webzines (magazines en ligne) et les blogs.

On le remarque aussi bien dans le look, que dans certaines de ses fonctionnalités qui sont très axées « éditorial ».

Je pense notamment aux mises en page avancées de la page d’accueil et des pages de catégorie.

Il y a une fracture entre Divi et Extra

L’un est relativement pauvre côté blog quand l’autre est vraiment taillé pour ça.

C’est donc un critère de différenciation important pour savoir quel thème choisir lorsque l’on démarre un nouveau site.

Logo du Divi Builder

Utiliser le Divi Builder sur d’autres thèmes

Au delà de Divi et Extra, on peut également utiliser le Divi Builder sur n’importe quel autre thème.

Pour cela, il faudra utiliser l’extension « Divi Builder » en plus du thème de notre choix.

Cela permettra de bénéficier de toutes les fonctionnalités de mise en page du constructeur de pages mais attention, la compatibilité ne sera pas garantie.

C’est à dire qu’il vaut mieux avoir des compétences en CSS pour que l’utilisation du Divi Builder sur un thème tiers se fasse sans trop d’encombre.

- Récap’ : qu'est-ce que Divi ? -

Divi et Extra sont des thèmes WordPress qui ont pour particularité d’embarquer leur propre constructeur de pages : le Divi Builder.

Mais on peut aussi l’utiliser sur d’autres thèmes, même s’ils n’ont pas forcément été conçus pour fonctionner ensemble.

2

Pourquoi Divi est si connu ?

Je vous le disais en introduction de ce guide : Divi est populaire.

Et si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est bien que vous en avez entendu parler quelque part.

Mais pourquoi ? Eh bien j’ai quelques pistes à vous proposer.

Divi est connu parce qu’il existe depuis longtemps

Même si la toute première version de Divi n’était pas aussi avancée que ce dont on dispose maintenant, le thème est tout de même sorti en décembre 2013.

Cela fait donc plusieurs années que l’on parle de Divi, ce qui explique sa popularité.

Mais il ne suffit pas d’avoir de l'ancienneté, il faut que le travail de développement soit continu.

Et sur ce point, l’équipe d’Elegant Themes ne chôme pas.

Les versions se succèdent et ils communiquent sur chaque mise à jour intéressante via leur blog. Ils ont même adopté un rythme quasi-hebdomadaire sur la sortie de nouveautés.

Mais ce n’est pas tout.

L’équipe d’Elegant Themes

Elegant Themes n’est pas sorti de nulle part

Avant que Divi n’existe, Elegant Themes avait déjà une certaine renommée puisqu’ils avaient déjà sorti 85 thèmes depuis 2008 !

C’est donc avec beaucoup d’expérience qu’ils ont travaillé sur Divi et que leur business a été transformé depuis.

En effet, ils sont passés d’un modèle où ils produisaient le plus de thèmes possible à celui où ils se concentrent sur leur produit phare : le Divi Builder.

En parallèle, ils ont décidé de bâtir un empire éditorial avec des articles de blog qui ne parlent pas que de leurs produits. Ils s’intéressent à toutes les problématiques que peuvent rencontrer les propriétaires de sites.

Donc Divi n’est pas sorti de nulle part : c’est l’aboutissement de nombreuses années d’expérience dans la création de thèmes.

Prix des licences de Divi

Divi est le thème premium le moins cher du marché

En tout cas lorsqu’il est question de produire plusieurs sites.

En effet, avec une licence annuelle à 89$ / an ou une licence à vie à 249$ pour un nombre de sites illimité, on a là le modèle le plus généreux qu’il soit. Si vous n’avez qu’un seul site à produire, on peut trouver moins cher ailleurs, c’est sûr. Mais dans le cas où vous auriez à en faire 2 ou plus, cela devient sacrément rentable. En plus, Elegant Themes a la particularité de faire constamment des promotions.

Obtenez jusqu’à 20% de réduction sur Divi

Que vous ayez déjà une licence ou non, vous pouvez faire des économies !

Bref, tout ça pour dire qu’une licence Elegant Themes ne coûte pas si cher que ça. Surtout qu’elle donne accès à tous leurs thèmes et ce, sur un nombre illimité de sites.

C’est un argument fort en faveur de la popularité de Divi, surtout pour les freelances

C’est même probablement une des solutions les plus économiques dans l’écosystème de WordPress.

Elegant Themes propose un programme d’affiliation

Nous allons maintenant aborder un argument moins glorieux qui explique la popularité de Divi : certains n'en font la promotion que parce qu'ils ont un intérêt financier.

Par exemple, si vous passez par un de mes liens de réduction pour vous procurer Divi, je toucherai une commission.

Eh bien il se trouve qu'il y a énormément de sites qui ne parlent de Divi que pour une seule raison : gagner de l’argent. Aussi bien des sites francophones qu’anglophones.

Pour les reconnaître, c‘est assez simple : ils ont un design très basique (certains n’utilisent même pas Divi) et ils vous vendent Divi en copiant/collant le discours d’Elegant Themes.

Pas plus, pas moins.

Programme d'affiliation de Divi

Leur but est d’attirer le plus de trafic possible et de vous faire cliquer sur leurs liens d’affiliation parce que c’est ainsi qu’ils gagneront de l’argent.

Au final, certains sites parlent de Divi par passion ou par conviction (comme ici ou chez les confrères de Divi-Community) mais d’autres n’en ont rien à faire, ils veulent leurs commissions et c’est tout.

L’affiliation est donc une raison pour expliquer la popularité de Divi… mais c’est la moins louable.

- Récap’ : pourquoi Divi est si connu ? -

Alors pourquoi est-ce qu’on entend aussi souvent parler de Divi ?

Eh bien parce que c’est un thème développé par une société déjà connue de l'écosystème WP et qu’il n’a pas cessé d’évoluer depuis 2013.

En plus, son système de licence illimitée pour un coût raisonnable a beaucoup aidé à sa démocratisation.

Et le programme d’affiliation, bien qu’il attire beaucoup d’opportunistes pour de mauvaises raisons, contribue également à promouvoir Elegant Themes.

3

Que vaut Divi ?

Mais est-ce que cette popularité est méritée ? Qu'est-ce qui fait que Divi a de sérieux atouts pour réaliser des sites Internet ?

C’est l’objet de cette partie.

Divi est un thème premium facile à prendre en main

Un thème a pour rôle de gérer l’apparence d’un site. Certains sont très limités, ils n’offrent que peu d’options, quand d’autres en proposent trop.

On parle alors d’usines à gaz.

Divi n’est pas tombé dans ce piège

L’équipe d’Elegant Themes a préféré limiter le nombre d’options avec un système ingénieux qui calcule certaines options à partir d’autres.

Par exemple, vous ne pouvez pas choisir la taille de vos titres de niveau 2 à moins de passer par le CSS. Par défaut, ils font 87% de la taille de vos titres de niveau 1.

Ainsi, vous n’avez pas un grand nombre d’options : vous entrez la taille de votre corps de texte et de vos titres de niveau 1, le reste est calculé.

Mais ce n’est là qu’un exemple parmi tant d’autres.

Au final, en réduisant drastiquement le nombre d’options disponibles, la configuration initiale est simplifiée.

On passe ainsi plus rapidement à ce qui compte : le contenu.

Le Divi Builder en front-end

Divi a la meilleure expérience de construction de page

Le Divi Builder est l’argument phare de Divi : une expérience de gestion du contenu qui se rapproche de ce que l’on peut trouver sur des systèmes tels que Wix par exemple.

On parle là d’un page-builder en front-end, c’est à dire que vous manipulez vos textes et vos médias en direct. Vous écrivez directement dans l’interface, vous changez l’ordre des éléments par des opérations de glisser-déposer…

Il n’y a pas d’allers-retours entre l’administration de WordPress et l’aperçu de la page.

On peut aussi simuler des écrans de smartphone ou de tablettes pour s’assurer que ce que l’on fait est bien responsive.

D’autres constructeurs de pages proposent des expériences similaires, Elementor, Beaver Builder ou même Visual Composser, mais avec des partis-pris différents.

Là où Divi excelle c’est dans son ergonomie : les options apparaissent ou disparaissent en fonction de vos besoins.

C’est ce qu’ils appellent « l’interface invisible »

Il n’y a pas de volet latéral constamment ouvert, on a l’impression de travailler sur la page finale.

Et avec de bonnes compétences en webmastering, on peut réaliser de très belles pages en un temps record.

Démo Fashion de Divi

Les démos de Divi sont magnifiques

Pour les débutants ou les personnes les moins habiles du webdesign, il y a une autre façon de faire : importer des démos (ou layouts) et modifier leur contenu ensuite.

Ce n’est pas la meilleure méthode pour créer des sites (il vaut mieux partir d’une feuille blanche, à mon avis) mais il faut admettre qu’elle existe.

Et pour ce faire, Elegant Themes propose des mises en page qui sortent vraiment du lot. Depuis qu’ils ont laissé plus de place à leur créativité, on sent vraiment jusqu’où on peut pousser Divi.

Et en plus, contrairement à d’autres thèmes, toutes les photos utilisées dans les démos sont libres de droit. On peut les réutiliser à notre convenance !

Quant à l’import des layouts, il est ultra-simple avec une interface vraiment claire :

Prix des licences de Divi

Les performances sont au rendez-vous

En 2016, j’ai eu envie de déterminer à quel point certains thèmes WordPress premium influent sur le temps de chargement de nos sites.

Et je n’ai pas été déçu : certains ont un impact minime quand d’autres ajoutent près d’une seconde !

Le choix du thème est donc très important pour s’assurer que l’on propose une bonne expérience de navigation à nos internautes.

Heureusement, Divi fait partie des meilleurs élèves

Lors de mes tests en novembre 2016, il ajoutait 0,24 seconde de chargement comparé au thème par défaut de l'époque, TwentySixteen.

Et depuis il s’est amélioré !

Cela ne représente rien du tout et ce n’est pas cher payé pour hériter de toutes ses fonctionnalités.

Divi et référencement naturel

Le référencement se fera sans accroc

Mettons-nous d’accord : il n’existe pas de thème qui optimise le référencement d’un site Internet par magie.

Par contre il existe des thèmes mal codés ou peu malléables qui pourraient nous freiner dans l’optimisation technique.

Avec Divi, ce ne sera pas le cas

En tout cas, il n’apporte rien de néfaste.

Il ne ralentit pas les sites, on peut manipuler les niveaux de titres (H1, H2, H3…) à notre convenance. Rien à redire.

L’utilisation de Divi ne sera donc pas un obstacle pour bien référencer un site.

Intégration de WooCommerce à Divi

Les compatibilités essentielles, pas beaucoup plus

En plus de tout ça, Divi est compatible avec certaines extensions phares de l'écosystème WordPress.

On peut ainsi parler de :

  • WooCommerce pour le e-commerce ;
  • WPML pour la gestion des sites multilingues ;
  • ou encore bbPress pour faire un forum.

En réalité, ces compatibilités sont inégales

Parfois c’est assez poussé, comme avec WooCommerce : le Divi Builder peut récupérer certains produits que l’on aura filtrés et les afficher sur n’importe quelle page.

Mais pour autant, il faudra quand même manipuler un peu de CSS pour que l’intégration soit parfaite notamment sur la page « Mon compte » de WooCommerce.

Le multilingue avec Divi

Du côté du multilingue on a l’effet inverse : ce n’est pas Divi qui a fait le plus d’efforts pour être compatible, c’est WPML.

Ils ont fait exprès de s’adapter au thème pour proposer un fonctionnement parfaitement intégré.

Et pour ceux qui souhaiteraient plutôt utiliser Polylang ou WeGlot, il n’y a pas de contre-indication pour autant !

Mais pour résumer, il n’y a pas d’incompatibilités à relever. Divi n’est pas embêtant.

Par contre, il faudra manier le CSS pour que toutes les extensions se plient à notre charte graphique.

- Récap’ : Alors que vaut Divi ? -

Eh bien c’est un thème relativement simple qui embarque le page-builder le plus ergonomique du marché.

Il permet aux webdesigners de faire de beaux sites rapidement et les débutants ne sont pas en reste, puisqu’ils peuvent importer des démos époustouflantes.

En plus, le thème est relativement optimisé : il ne portera aucun préjudice du côté des temps de chargement ou du référencement.

Et pour ce qui est des compatibilités, il n’y a pas grand-chose à dire à part qu’il est compatible avec WooCommerce et les solutions de multilingue les plus connues.

Le tout, c’est qu’il vaut mieux savoir manier le CSS pour que tout s’intègre à la perfection.

4

La force de Divi : sa communauté

Le succès et la popularité de Divi ont eu une conséquence qui a dépassé les attentes d’Elegant Themes : des personnes ont commencé à se regrouper autour de leur thème préféré.

Et l’impact se fait sentir sur 4 domaines différents :

  • des thèmes enfants et des layouts ont vu le jour ;
  • des add-ons ont été développés pour ajouter des fonctionnalités ;
  • des groupes d’entraide sont apparus, notamment sur Facebook ;
  • et des formations existent, comme celles que je propose.
Prix des licences de Divi

Les thèmes enfants et les layouts

Il est maintenant plus aisé de sortir du look par défaut de Divi grâce aux démos que l’on peut importer en quelques clics… mais ça n’a pas toujours été le cas.

C’est pour cela que des webdesigners ont proposé des thèmes enfants ou des layouts (mises en page) qu’ils avaient créés.

Aussi bien de façon gratuite que payante.

Mais on peut dire que sur ce coup-là, Elegant Themes est venu leur couper l’herbe sous le pied depuis qu’ils ont proposé leurs propres démos.

Et pour cause :

Les layouts officiels sont de meilleure qualité

Toutefois certains thèmes enfants ont des particularités techniques qui les rendent intéressants. Mais ça reste au cas par cas et il faut des connaissances en développement pour savoir les apprécier.

Aperçu d'add-ons de Divi

Les add-ons de Divi

Il n’y a pas que le design qui compte, il y a également les fonctionnalités !

Et quand Divi se révèle un peu faiblard ou que l’on rencontre des problématiques avancées, les développeurs s'y collent également.

C’est ainsi que certains add-ons (modules complémentaires) sont édités par des membres de la communauté puis vendus sur des places de marché (la plupart du temps) afin d'étoffer les possibilités de Divi.

On peut par exemple citer Taxonomy Layout Injector, un add-on incontournable pour faire un blog digne de ce nom avec Divi.

Par contre, après une période de ruée vers l'or avec plein d’add-ons peu chers, on assiste en ce moment à une structuration du marché.

Les « gros » commencent à prendre les plus grandes parts de marché, à s’allier, à fusionner…

…et les prix commencent à monter.

Prenons un autre exemple, celui de Woo Layout Injector qui permet de personnaliser les e-boutiques faites sous WooCommerce.

La licence à vie coûtait auparavant 22$ pour une utilisation illimitée et elle passe maintenant à 225$.

C’est l’add-on « vache à lait » de Sean Barton et il répond à un besoin courant alors les prix explosent !

Et il y a une question qui plane en permanence : est-ce qu’Elegant Themes ne va pas couper l’herbe sous le pied des développeurs ici aussi ?

Il y a fort à parier que si.

Voici un dernier exemple : certains add-ons qui géraient les polices d’écriture sont devenus obsolètes du jour au lendemain suite à une mise à jour de Divi.

À mon avis, l’histoire continuera de se répéter encore et encore.

Groupes Facebook autour de Divi

La communauté d’entraide

Une autre force de Divi réside dans les échanges entre les participants de la communauté.

Les interactions se font notamment au travers de groupes Facebook et on trouve de tout :

L’avantage, c’est qu’il y en a pour tous les goûts !

Formations autour de Divi

Les formations autour de Divi

Il n’y a que très peu de thèmes WordPress qui ont des formations qui leur sont consacrées. Une poignée, même pas.

Mais la demande autour de Divi est telle, que l’on peut retrouver une grande diversité de formations :

  • des tutoriels gratuits sur Youtube ;
  • des formations personnalisées ou du support sur Skype ou en présentiel ;
  • ou encore des formations en e-learning (comme celles que je propose).

Cette diversité de formation est une vraie force pour Divi parce qu’elle montre qu’on a atteint une taille critique.

Certains acteurs arrivent à vivre de leur activité (comme moi), ce qui présage de belles choses pour l’avenir de l’écosystème de Divi.

Programme d'affiliation de Divi

- Récap’ : la force de Divi -

La communauté de Divi est sa plus grande force.

Que ce soit au travers des thèmes enfants, des layouts ou des add-ons… comme des interactions humaines dans les groupes d’entraide ou au travers des formations.

Cela nous montre que le thème est devenu un écosystème à part entière, pas juste un thème parmi tant d’autres.

5

Les défauts de Divi

Je ne vais pas vous mentir : tout n’est pas rose pour autant.

Lorsque l’on connaît bien Divi et son écosystème, on se rend compte de certains défauts avec lesquels il faudra vivre. Mais ils ne sont pas insurmontables, loin de là !

Une femme travaille sur son ordinateur

Il y a une réelle courbe d’apprentissage

Divi est d’une facilité déconcertante… mais seulement quand on a passé des heures dessus !

Le premier contact est loin d’être intuitif malgré ce que certains en disent.

Ainsi, plein de personnes croient qu'il suffit d’installer Divi pour avoir un site beau et qu'on va commencer à attirer du trafic.

FAUX

Il faut d’abord bien comprendre la logique de Divi ainsi que les possibilités qui sont offertes.

Je vois bien trop souvent passer des questions basiques sur des groupes d’entraide parce que ces personnes n’ont pas vraiment appréhendé l’interface.

Et en plus, autant vous dire que les traductions françaises « officielles » bâclées n’aident pas !

Donc il faut apprendre à manier une interface dont les appellations sont hasardeuses… à moins de tout passer en anglais (quand on est à l’aise) parce qu’au moins, les options auront du sens.

Démo originale de Divi

Tous les sites faits sous Divi se ressemblent

Pendant longtemps j’ai entendu cette affirmation.

Je pense qu’elle a tendance à s’estomper avec l’arrivée des démos officielles mais tout de même, le problème est là.

Trop souvent, on arrive à reconnaître les sites qui utilisent Divi ou Extra.

Pourtant, il existe plein d’options qui devraient permettre à n’importe qui de se démarquer. De faire quelque chose de vraiment original.

Mais ce n’est pas la faute de Divi

Si on reconnaît son look un peu partout, c’est la faute aux utilisateurs :

  1. Ils ne savent peut-être pas utiliser toutes les options à leur disposition ;
  2. Et ils n’ont peut-être pas de compétences en webdesign ou en ergonomie.

Quelque part, c’est le reflet de la majorité des utilisateurs de Divi : des personnes qui démarrent dans le web, sans pour autant être formées.

C’est ce problème que je tente de résoudre avec les formations WPChef et ElegantSchool d’ailleurs : permettre à n’importe qui de faire des sites Internet de qualité.

Mais pour ça, il faut connaître les ficelles du métier.

Démo Interior de Divi

Le « beau » efface tout le reste

La communauté de Divi et les articles de blog d’Elegant Themes se concentrent un peu trop sur l’apparence, à mon avis.

Il y a une pléthore de tutoriels qui nous apprennent à faire de petits effets par-ci, par-là, à manipuler les diaporamas (sliders) alors qu’ils représentent une mauvaise pratique la plupart du temps… et ils en oublient très régulièrement l’ergonomie, la qualité du contenu, le référencement et la propreté du code.

Pourtant, un site Internet est un subtil compromis entre ces disciplines ! Il faudrait toutes les appréhender.

Hélas, les influenceurs les plus visibles (Geno Quiroz ou Michelle Nunan, pour ne citer qu’eux) adorent partager des articles dans lesquels ils nous font bidouiller de nombreuses lignes de code pour obtenir des effets visuels pas toujours utiles.

On obtient ainsi une communauté
attirée par « des paillettes »

Elle passe à côté d’autres choses bien plus importantes pour faire des sites de qualité.

C’est pour cela que je m’efforce d’être une voix différente dans cette communauté.

La Formation Divi est bourrée de bonnes pratiques et la Formation Webmastering Avancé est la méthode qui permet de faire des sites beaux, propres et efficaces.

Lignes de code sur un ordinateur

Le code de Divi est lourd

Les puristes vous diront que le code de Divi est une horreur. Ils en diront de même pour de nombreux thèmes premium et constructeurs de pages, d’ailleurs.

Mais le problème c’est qu’ils en font des tonnes.

Factuellement, voici ce qu’il en est :

Divi charge 200ko de données sur une page web

Et ce n’est pas si énorme que ça.

À titre de comparaison, les thèmes TwentySixteen et TwentySeventeen ont respectivement besoin de charger 104ko et 96ko lorsqu’ils sont utilisés.

(Tous les tests ont été réalisés avec Pingdom Tools)

On a un donc un poids double… mais on peut faire tellement plus de choses !

Et cette différence de 100ko ne représente vraiment pas grand-chose dans les temps de chargement.

À la désactivation, les shortcodes restent

Si vous construisez un site sous Divi puis que vous voulez changer de thème, vous serez confrontés à un problème : votre contenu sera infesté de shortcodes.

Ces codes courts permettent au Divi Builder de fonctionner et d'appliquer toutes les mises en forme que vous aurez choisies.

Shortcodes de Divi

Mais là où d’autres constructeurs de page font le ménage avant de disparaître (comme Elementor ou Beaver Builder), Divi laisse tout en plan.

Cela veut dire que devrez nettoyer tout votre contenu avant de pouvoir envisager de le reprendre pour un autre thème ou un autre page-builder.

Certains vous diront que c’est la fin du monde, que c’est une raison fondamentale pour ne pas utiliser Divi… sauf qu’en réalité on peut nettoyer tout le code en moins de 5 minutes sans toucher au PHP.

Visuel des 10 ans d’Elegant Themes

Les développeurs de Divi prennent leur temps

Pour finir, il y a un dernier défaut qu’il faut citer : la lenteur d’Elegant Themes dans l’évolution de leur thème phare.

  • D’une part, ils ont longtemps été en sous-effectif. L’équipe de développement était restreinte mais ils sont passés de 38 salariés en 2016 à 71 début 2018.
  • Et d’autre part, les directions que prennent les développeurs ne sont pas forcément celles que l’on voudrait.

La communauté est parfois virulente à ce sujet.

Elle voudrait que le Divi Builder fasse certaines choses qui sont proposées par Elementor (par exemple) mais elles n’arrivent jamais.

Il faut apprendre la patience
avec Elegant Themes

Ils sont loin d’être bêtes. Ils observent la concurrence. Ils testent les autres constructeurs de pages. Ils voient bien les réclamations qui leur sont adressées.

Mais leurs priorités sont différentes des nôtres. Et il leur faut parfois beaucoup de temps pour sortir de nouvelles fonctionnalités puisqu’ils redoublent de soin.

Alors en attendant, on bidouille avec des add-ons et des bouts de code ou on fait l’impasse sur certaines spécificités qu’on aurait voulu intégrer.

Mais tout vient à point à qui sait attendre !

Je reste convaincu que Divi saura répondre à tous les reproches qu’on peut lui adresser. Il faut juste du temps.

Programme de 2018 pour Elegant Themes

- Récap’ : les défauts de Divi -

Divi n’est pas exempt de défauts, tout n’est pas rose.

Tout d’abord, ce sont les débutants qui sont concernés : l’outil demande une bonne période d’apprentissage.

De plus, il y a un gros risque de faire un site qui ressemble à des tas d’autres si on n’a pas suffisamment de connaissances en webmastering.

Et en plus, la communauté étant trop occupée par le « beau » et les paillettes, plein de sujets essentiels sont mis de côté tels que l’ergonomie et la qualité du contenu.

Ensuite, ce sont les personnes qui ont des profils plus techniques qui seront gênées.

Elles vont trouver le code trop lourd, l’outil pas assez extensible (pourtant une API est sortie avec la version 3.1), certaines fonctionnalités absentes (elles finiront pourtant par arriver) et le nettoyage des shortcodes leur semblera rédhibitoire.

Mais entre ces deux mondes, il existe toute une frange de la population qui prend du plaisir à faire des sites sous Divi.

Et si vous en faisiez partie ?

6

Divi est-il fait pour vous ?

Pour conclure ce guide, j’aimerais vous aider à vous décider.

Est-ce que vous pourriez apprécier Divi pour vos sites ?

Tout dépend de votre profil

De manière générale, je dirais que Divi peut convenir :

  • aux apprentis webmasters qui ont envie de miser sur un outil facile à prendre en main ;
  • aux designers et aux intégrateurs qui ont déjà de bonnes connaissances en webmastering ;
  • mais je sais aussi que certains développeurs ont apprécié la logique de Divi.

A contrario, ceux qui n’aiment pas Divi ont souvent les mêmes profils :

  • ce sont des puristes du code, ils recherchent la micro-performance et ils ont besoin d’aller voir sous le capot ;
  • ou d’autres personnes ont leurs habitudes avec un autre constructeur de pages et ils recherchent la même logique avec le Divi Builder.

Et pour résumer tout ce que l’on a vu, voici les atouts et les faiblesses de Divi :

Les atouts de Divi

C’est le thème WordPress le plus utilisé

Il a même un écosystème qui lui est dédié et une communauté très active.

C’est le constructeur de pages le moins cher

Avec une licence à vie très avantageuse si vous devez produire plusieurs sites.

C’est le meilleur page-builder en front-end

On construit des sites en voyant tout de suite à quoi ressemble le résultat final.

Les démos sont magnifiques

On peut rapidement importer des modèles ou s’en servir d’inspiration pour nos sites.

Les temps de chargement sont très corrects

On ne sera pas handicapé par les performances.

Le thème est optimisé pour le SEO

Il ne vous reste plus qu’à produire du bon contenu et travailler votre référencement naturel normalement.

Les faiblesses de Divi

Il y a une courbe d’apprentissage

Il faudra donc passer du temps à prendre ses marques ou à se former.

Il faudra parfois utiliser des add-ons

Ou même des bouts de code pour utiliser Divi à son plein potentiel ; tout n’est pas natif.

Les puristes nous critiqueront toujours

Le thème sera trop lourd, le constructeur de pages trop « sale ». Mais en attendant, nos sites fonctionnent très bien.

Ce guide est réalisé grâce à Divi

Lorsque je conseille un outil, je l’utilise aussi !

Et pour info, la navigation latérale a été améliorée grâce à l’add-on DotNav.

Ce guide vous a été utile ?

Partagez-le !